French 79

ParAxel Nirka

French 79

Rencontre avec le marseillais Simon Henner, nouveau fer de lance de la French Touch.

Peux-tu nous raconter un peu tes débuts, comment l’envie de mixer et composer t’est-elle venue ?

J’ai commencé la musique très jeune au conservatoire. J’ai commencé à composer un peu plus tard à l’âge de 18 ans : au début, je faisais des instrus de Hip-Hop, puis je me suis dirigé petit à petit vers la musique électronique. J’ai commencé à mixer un peu plus tard quand on m’a demandé de faire des DJ sets. Au début , je ne savais pas faire ça, je n’y trouvais d’ailleurs pas d’intérêt. Je me suis pris au jeu petit à petit, et maintenant, j’adore ça !

Comment qualifies-tu aujourd’hui ton style qui oscille notamment entre pop et électro avec des rythmiques efficaces et des mélodies simples à retenir ?

C’est toujours difficile de définir sa propre musique. Je dirais que c’est de la musique électronique tout simplement, car je ne me contente pas à un style en particulier : j’aime beaucoup la musique de club mais aussi la musique que l’on peut écouter en faisant du sport, en voyage, dans le train ou à la maison. Effectivement, il y a toujours dans ma musique des mélodies qui se rapprochent de la Pop music, c’est ça qui me fait vibrer !

Ton album “Olympic” est sorti le mois dernier : comment s’est passée ta signature sur Alter-K ?

Alter-k est mon éditeur depuis un bon moment. Je les ai rencontrés via Kid Francescoli pour qui je produis les albums. Quand ils m’ont proposé de sortir le disque, je n’ai pas hésité une minute car ils sont vraiment bons dans leur job, et ils ont une vision juste de la musique que je fais!

Tu composes des morceaux éclectiques : d’où te vient toute cette inspiration ?

Quand je suis en période de composition, j’essaie de ne pas trop écouter de musique , j’ai toujours peur de faire un plagiat de ce que j’aime à un moment précis. Mes inspirations viennent plus de ce que je vis, ce que je ressens, donc des voyages, des tournées, des paysages que je vois, etc.

Quel matériel utilises-tu pour composer ta musique ? As-tu un instrument favori ?

J’utilise des instruments acoustiques : guitare, basse, batterie, piano… Mais aussi beaucoup de synthétiseurs, de boites à rythmes. Je séquence tout ça dans Ableton Live qui me sert de magnétophone et de boite à effets . Quand je mixe, je passe tout ça dans ma console favorite, une Studer 169. Je n’ai pas vraiment d’instrument favori, j’ai beaucoup de vieux synthés que j’affectionne particulièrement comme le Juno 60 ou le SH 101.

Quels conseils donnerais-tu à un jeune compositeur en musique électronique ?

Ne pas faire écouter ses 20 premiers tracks.

Utilises-tu le même setup en studio qu’en live ? Il me semble que tu te passes d’ordinateur aussi ?

Non, je différencie bien la partie studio de la partie live. Quand je compose en studio, je ne me préoccupe pas du tout du live. Une fois que le track est fini, alors je cherche la meilleure façon de l’adapter pour le live. Les structures changent, les instruments utilisés aussi, etc.

En live, j’ai quand même un ordinateur qui me sert à séquence les boites à rythmes et les arpeggios joués par mon Korg MS 10. Mais il est posé par terre, je ne le regarde jamais .

Tu dégages une énergie hors du commun pendant ton live : tu n’as jamais peur de te rater avec toute la prise de risque liée à cet exercice ?

Ben c’est justement ça qui est fun en live, c’est que des fois tu te rates, des fois tu improvises des trucs super que tu n’arrives bien sûr jamais à refaire !

As-tu une anecdote de soirée à nous faire partager ?

Peut être la fois où j’ai joué en Chine dans un amphithéâtre où il n’y avait que des filles (environ 1000). C’était assez fou car elles n’avaient jamais vu de concert de leur vie. Elles criaient à chaque fin de morceau comme si j’étais John Lennon 😉

Quels sont tes projets et tes envies pour l’année 2017 ?

Continuer la tournée qui a très bien commencé ; je vais probablement sortir quelques inédits que je joue déjà en live, des remixs… Et je continue à produire au studio d’autres artistes.

Retrouvez toute l’actualité de French 79 sur le web :

Facebook

Soundcloud

À propos de l’auteur

Axel Nirka editor