EP Digital Music

ParAxel Nirka

EP Digital Music

Rencontre avec Cédric, manager du label EP Digital Music qui vient tout juste de fêter ses 5 ans. Retour sur cette aventure.

Peux-tu nous indiquer comment l’envie de monter un label t’est-elle venue ?

Il y a tellement de jeunes artistes talentueux qui passent inaperçus sur des labels “usines” qui sortent 20 EPs par seconde (rires). Avec EP Digital Music, j’ai voulu vraiment privilégier la qualité à la quantité. Je suis issu de la scène électronique du début 1990. J’ai gardé l’état d’esprit “old school” où la musique est une véritable passion et non un business. Depuis toutes ces années, j’ai pu me faire pas mal de contacts. Donc je me suis tout simplement dit : “le partage est essentiel alors pourquoi ne pas faire profiter de mon expérience ?”. Si mes contacts peuvent servir à faire exploser des jeunes, alors mon taff est fait !

Quelles sont les grandes étapes du montage de ce projet ? As-tu rencontré des difficultés ?

Je crois qu’il n’y a pas vraiment d’étapes… Plutôt une progression, une évolution. Juste garder la même vision de faire découvrir des artistes et de leur donner un maximum de visibilité. La plus grande difficulté c’est justement cette visibilité… La promo me prend un temps fou ! Surtout aujourd’hui avec Internet, c’est pas facile (rires).

EP Digital Music vient de fêter ses 5 ans : comment le projet a évolué depuis ses débuts ?

Les premières sorties étaient supportées par quelques artistes mais rarement dans les charts. Alors qu’aujourd’hui, tout les EPs sont playlistés et chartés par les plus grands noms internationaux. Je t’avoue que je suis assez fier quand un artiste international dont j’adore les productions, me demande de faire parti de la promolist ! Les covers aussi ont pas mal changées et heureusement (rires). Quand tu ne connais pas photoshop et que tu te lances dans un logo ou une pochette, je te laisse imaginer la catastrophe (rires). Mais surtout le label est composé de 2 types de sorties :

– “Classic” : 2 Original Mix + remix dont 2 internationaux.

– “Special Serie” : 3/5 Original Mix (sans remix mais plus grosse promo).

Tu m’as dit recevoir plus de 100 démos chaque semaine : comment fais-tu pour choisir les artistes que tu signes ? N’es-tu pas lassé à force d’écouter autant de tracks ?

Je suis très (trop) sélectif… Je signe rarement des tracks. Je n’ai pas de style bien défini. Ça peut être aussi bien techno que house. Le seul mot d’ordre c’est le groove ! Il faut que le titre me parle. Le choix des artistes se fait vraiment au coup de cœur. Quand je cherche un remixeur, je le choisis pour sa touche, son univers. C’est pas toujours facile d’être disponible pour tout le monde mais j’écoute tout et je réponds dès que possible. Faut pas être pressé (rires). Le jour où ça me lassera, il sera temps de changer de direction, partir vers d’autres projets. Mais pour l’instant, je suis très content de l’intérêt que portent les gens pour le label.

Quels conseils donnerais-tu aux compositeurs qui t’envoient leurs démos ?

Faut que ça groove, mais surtout de l’originalité ! Je ne cherche pas à être absolument dans le top 100 Beatport ou Resident Advisor… Quand on m’envoie des titres pompés, entendu 10000 fois, c’est sans intérêt. Ne pas chercher à ressembler à quelqu’un. Au contraire ! Il faut innover, casser les barrières ! Soyez créatifs, imaginatifs. S’inspirer d’artistes qu’on aime, oui… Mais avoir sa propre signature musicale, sa touche, son grain est tellement mieux !

Comment fais-tu pour démarquer EP Digital Music du reste de la concurrence que l’on retrouve sur le web ?

Je ne me préoccupe pas du tout des autres labels (rires). Je pars du principe que si ça me plait, je prends. Je n’ai pas la prétention de créer la mode comme veulent faire beaucoup de labels… C’est très old school, on me le dit souvent (rires). Mais chacun son but. Perso j’ai choisi la musique et le partage, pas d’être dans la “hype attitude”. Je passe beaucoup de temps à sélectionner les remixeurs par rapport à leur groove. Je me fous royalement des noms qu’ils soient internationaux ou pas, c’est leur savoir faire ! C’est pour ça que les EPs sortent tout les 2/3 mois en moyenne. Toujours un point d’honneur sur le groove, la touche personnelle qui donnera le coup de cœur.

Sur toutes les sorties : quel morceau reste ton préféré ? Tu peux en choisir 3 pour pas faire de jaloux 🙂

Même 3 j’ai du mal ! Je fonctionne au coup de cœur donc forcement tout les EPs sont des histoires racontées de différentes façons. Il y a des tracks que je mixe plus que d’autres c’est certain… Mais impossible de citer des EPs en particulier.

Quels sont tes projets et tes envies pour l’année 2017 ?

J’ai envie de donner une autre direction au label, plus familiale, ne pas faire de sorties “one shot”. Pour pousser encore plus les jeunes talents. Être plus proche du public, notamment avec le projet “Live Effect” : des séries de mix en live en interaction avec les artistes. Des sorties vinyles vont bientôt arriver aussi ! Des éditions ultra limitées et personnalisés ! En gros tu choisis 2 ou 4 tracks sur le Soundcloud ou Youtube EP Digital Music et on te presse le vinyle exclusivement pour toi. Et les prochains EPs seront encore plus groovy que jamais !

Retrouvez EP Digital Music sur le web

Beatport

Soundcloud

Facebook

À propos de l’auteur

Axel Nirka editor