G-Prod

Rencontre avec le duo bordelais. Les deux frères David et Nicolas nous distillent des tracks en famille.

Pouvez-vous nous raconter un peu vos débuts ? Comment l’envie de composer vous est-elle venue ?

David : J’écoute cette musique depuis 1990/1991 donc très jeune, je me suis mis au mix vers 1995 ; j’ai acheté ma première machine en 1997 (Roland Mc303) mais j’ai vraiment commencé à composer en 2009. D’abord tout seul sous le nom de Dave-G et quelques années plus tard sous le nom de G-Prod. Composer est vraiment devenu essentiel. Au départ c’était vraiment un besoin de m’exprimer, de sortir mes émotions.

Nicolas : Mes début dans la compo sont tout frais ! Je fais de la musique électronique depuis 2009 sous le nom de « OuD!n13 » grâce à mon frère et ma famille en général qui aime la musique, j’ai baigné dedans depuis la naissance… Du coup j’ai essayé dès que j’ai eu un peu d’argent et maintenant c’est vital.

Quel matériel utilisez-vous pour composer votre musique ? Avez-vous un instrument favori ?

David : C’est assez varié. On travaille quand même beaucoup avec Maschine et ensuite on fait vibrer les synthés. Un instrument favori ? Pas vraiment mais je suis très attiré par la rythmique.

Nicolas : Bon… Le frangin à tout dit… On essaye de plus en plus de construire des morceaux avec du live et une base fait avec des samples, loops que nous créons pour rendre un peu plus riche nos tracks… Je suis plus synthé pour ma part.

Vous composez énormément : d’où vous vient toute cette inspiration ? Comment articulez-vous votre travail ?

David : c’est la vie elle même qui m’inspire personnellement. L’humeur, la joie, le stress et puis quand on se met sur un truc ça vient tout seul.

Nicolas : Je dirais que c’est du pure feeling… Pour les remix, c’est plus un job au départ mais ça devient vite de l’amusement… Je pense que pour avoir de l’inspiration, il faut s’intéresser à beaucoup de choses… Ensuite ça vient tout seul, avoir une ouverture d’esprit je dirais même plus 🙂

Avez-vous une recette spéciale pour faire tes tracks?

David : La recette c’est de se laisser aller et laisser faire les choses.

Nicolas : Just feeling !

Comment s’est passée votre première signature ?

David : Ma première signature s’est faite sur le label bordelais Lo-Deep records (D-Former), le titre Dave-G « Michigan sensation » : j’étais comme un fou. En juin 2011, j’ai sorti 2 autres EP sur le label de P-Ben (PBR). Ces moments resteront gravés dans ma mémoire.

Nicolas : Je crois que c’est aussi sur Lo-Deep avec l’EP « M96″… Je m’en rappelle plus… A la base, c’était pas mon but d’être signé : je voulais juste partager mes trips sonores sur Soundcloud. C’est vrai qu’à la longue, c’est toujours plaisant d’avoir des patrons de labels qui s’intéressent à ce qu’on fait 🙂 Ça réconforte dans la démarche de produire du son.

De quel projet êtes-vous le plus fier actuellement ?

David : Question très dure, il y en a tellement. Mais je crois que les 2 morceaux sortis en vinyle sur le label de Detroit Soirée records vont gagner le concours.

Nicolas : Difficile de se juger… Je répondrais à cette question dans 25ans 🙂

Quels sont vos projets et vos envies pour l’année 2017 ?

Nicolas : Nos envies pour 2017 niveau production, c’est de réussir à refaire une petite sortie vinyle… Ça serait cool ! Pour nos projets, nous sommes sur le point de créer un label qui portera le nom de Nebuleye records : la première sortie arrivera au milieu de l’année car petits soucis de finances… Mais c’est dans la moulinette : ça sera vinyle et digital, sur Bandcamp au départ et on verra ou cette aventure nous emmènera ! Pour l’instant, nous avons reçu 2 tracks sur 4 pour le premier EP (Paul Mac et Kaelan). Nous allons essayer de nous servir de ce label pour mettre en avant nos inspirations musicales et par la même occasion remercier les personnes qui nous ont soutenus depuis le début.

David : Bah il a tout dit le frangin 😉

Retrouvez G-Prod sur le web

Facebook

Soundcloud

Beatport

Discogs